Pour plus de respect sur le terrain

45 000 blessures par an font du football amateur le sport le plus dangereux. En outre, un accident sur trois est causé par une faute, la plupart du temps évitable, à cause d’un jeu brutal. Avec la campagne "fair-play", la Suva et l'ASF montrent que le respect sur le terrain est payant et évite bien des souffrances et des dommages économiques. Et à la fin de la saison, le "Trophée fair-play", assorti d'un prix, est décerné au club le plus exemplaire.

Nous voulons un football fair-play
Chaque année, 55 000 cartons jaunes ou rouges sont distribués lors de matchs amateurs suisses en raison d'une infraction liée à une blessure, à un jeu dangereux, un coup de pied, un tacle ou une poussée sur l'adversaire. Comment l'expliquer ? Des études actuelles et représentatives* montrent que même dans les ligues amateures, la compétition est intense :

  • 28% de toutes les personnes interrogées déclarent qu'elles prennent parfois le risque non seulement de frapper la balle mais aussi de blesser l'adversaire.
  • 35 % des 45 000 blessures annuelles liées au football (environ 15 000 cas) sont dues à une faute.
  • 38% des personnes interrogées disent qu'ils tombent au sol plus souvent pendant un match à cause d'un tacle.
  • 44% des participants à l'enquête admettent qu'ils sont prêts à accepter une blessure de l'adversaire si une victoire importante est en jeu.
  • 45% de tous les footballeurs admettent que la victoire compte plus pour eux que le fait de bien jouer et qu'ils ne contrôlent pas toujours leurs émotions.
  • 70% de toutes les blessures de match sont causées par un duel.

*Toutes les déclarations sont basées sur des études suisses (Lamprecht & Stamm Sozialforschung) et sur des sources ASF

Le fair-play, c'est quand tout le monde gagne

Le jeu non fair-play des amateurs nuit aux personnes concernées et à leurs entreprises plus que beaucoup ne le pensent. Plus de 500 000 journées de travail perdues pour cause d'accident et 195 millions de francs suisses de coûts par an, ainsi que des souffrances dans les clubs et les familles, sont dus aux accidents et aux fautes graves du football. Que faut-il faire pour changer cela ?

«Le joueur se comporte de manière fair-play malgré un engagement total. Il est conscient que la tricherie, la dissimulation et surtout les insultes, les coups et blessures ne font pas partie du répertoire comportemental d'un sportif responsable. »

Ce que la Swiss Football League énonce comme principe de conduite dans son règlement vaut également pour les amateurs : seuls ceux qui se comportent de manière exemplaire agissent de manière équitable et préviennent les accidents.

Les 5 règles du fair-play – pour un jeu responsable

En collaboration avec l’ASF, la Suva a défini 5 règles de fair-play. Il vaut la peine d’assimiler les règles du fair-play et de jouer selon celles-ci, pour les professionnels comme pour les amateurs. Une attitude positive et un comportement responsable et collégial font le bonheur des joueurs et des spectateurs.

Trophée fair-play de la Suva - Le respect est récompensé !

Le fair-play et le respect sont les fondements du football et de la vie du club. L'ASF et la Suva veulent ancrer et renforcer ces valeurs dans la culture du club. Afin de les consolider, les clubs les plus fair-play reçoivent chaque année le Trophée fair-play de la Suva. Comment cela fonctionne-t-il?

  • Le Trophée fair-play de la Suva est une compétition de fair-play entre tous les clubs de l’ASF.
  • Les points de pénalité attribués à chaque équipe dans tous les matches joués sont additionnés pour chaque club et divisés par le nombre de matches joués. On obtient ainsi le quotient de fair-play par club.
  • Plus le quotient de fair-play du club est bas, plus le club joue de manière fair-play et plus il a de chances de remporter le Trophée fair-play de la Suva.
  • Les clubs ayant disputé au moins 100 matches évalués dans le tableau au quatrième vendredi de juin sont pris en compte dans le classement final.
  • Les trois clubs les mieux classés par association régionale seront récompensés.
  • Le mieux classé des treize vainqueurs régionaux du Trophée fair-play est le gagnant du Trophée national fair-play de la Suva ! Le club vainqueur au niveau national se voit attribuer une place au 1er tour de la Coupe suisse des hommes et au 1er tour de la Coupe suisse des femmes.

Un total de 50’000 francs suisses de prix sera distribué par la Suva aux clubs gagnants.

 

 

(ASF)