Seite 16 - Rapport_annuel_2012

Basic HTML-Version

La Swiss Football League
(SFL)
Fondée en 1933 à Vevey, sur les rives du lac Léman, la Ligue Natio-
nale (LN) est l’une des trois sections indépendantes de l’ASF. En juin
2003, après 70 éditions du championnat en Ligue Nationale A, ainsi
qu’en Ligue Nationale B depuis 1944, les représentants des clubs
ont décidé d’une nouvelle dénomination, à savoir la Swiss Football
League (SFL). Troisième section aux côtés de la Première Ligue et
de la Ligue Amateur (LA), la SFL est responsable de l’organisation
et du déroulement des championnats de football non amateur dans
les deux plus hautes catégories de jeu en Suisse, la Raiffeisen Super
League (ex-LNA) et la Challenge League (ex-LNB).
Depuis le 25 novembre 2011, c’est Heinrich Schifferle, qui était
jusqu’alors chef des finances de la Swiss Football League, qui
préside le comité SFL. En 2012, le comité SFL comptait égale-
ment parmi ses membres Roger Bigger (chef des finances), Ancillo
Canepa, Giancarlo Dazio, Jean-Claude Donzé, Bernhard Heusler,
Ilja Kaenzig, Walter Stierli et Peter Stadelmann. La direction de
la SFL comprend Claudius Schäfer (CEO), Edmond Isoz (Senior
Manager), Roger Müller (Head of communication and branding) et
Christian Schöttli (Head of Safety and Security).
Le siège de la SFL se trouve à Muri, près de Berne (Maison du football
suisse). Les organes de la SFL sont l’assemblée générale, le comité,
l’organe de contrôle et les instances juridictionnelles. Les statuts de
la SFL opèrent une distinction entre, d’une part, les instances juri-
dictionnelles, dont les compétences sont définies par le règlement
approuvé par l’assemblée générale et, d’autre part, les autorités
dotées d’une fonction consultative sans rôle d’organe.
En Raiffeisen Super League (RSL, qui s’appelait Axpo Super League,
ASL, jusqu’au 30 juin 2012), dix équipes s’affrontent chaque saison
pour le titre officiel de Champion suisse de football et pour les places
dans les compétitions européennes. Les clubs doivent satisfaire au
règlement strict de l’UEFA en matière de licence, adapté par la SFL.
A la fin de la saison, la dernière équipe du classement est directe-
ment reléguée en Challenge League (ChL), dont le vainqueur monte
directement en Raiffeisen Super League, à condition qu’il remplisse
les critères économiques, organisationnels et d’infrastructure fixés
par le règlement de la SFL.
A compter de la saison 2012/13, 10 équipes participeront à la
Challenge League (ChL) (contre 16 précédemment). Le champion de
la ChL monte en Raiffeisen Super League, et la dernière équipe des-
cend en Première Ligue Promotion. Le club qui se classe en tête de la
Première Ligue Promotion monte en Challenge League, à condition
qu’il remplisse les conditions réglementaires et, en particulier, qu’il
ait sollicité et obtenu à l’avance la licence pour la saison suivante.
16