PumaCredit SuisseSwiss LifeVolkswagenSwissCarl BuchererSRG SSR

Le plus grand succès possible pour l’ASF (interview 2ème partie)

  • 09.11.2018

La Suisse sera représentée dans le « tour élite » 2019 avec les équipes M-17 et M-19 féminines et masculines. Le directeur sportif de l'ASF, Laurent Prince, considère le succès maximal sur cet échelon extrêmement important du football des jeunes. Dans cette deuxième partie de l'interview, Prince parle entre autre du recrutement des talents.

Voici la première partie de l'interview avec Laurent Prince

La liste actuelle des joueurs de l'équipe nationale A en est une belle preuve.

Prince: Absolument. Nous avons huit joueurs nés en 1995, 1996 ou 1997 qui jouent déjà à ce niveau. Manuel Akanji (1995), Kevin Mbabu (1995), Edimilson Fernandes (1996), Nico Elvedi (1996), Denis Zakaria (1996), Albian Ajeti (1997), Breel Embolo (1997) et Djibril Sow (1997) sont de bons exemples de notre travail dans le domaine de la jeunesse. Mais ce n'est pas tout car nous avons, avec Vladimir Petkovic, un entraîneur national qui leur donne l'occasion de se rapprocher de l'équipe A, d’y être intégré et d'acquérir de l'expérience dans les matches de qualification et les phases finales. Ceci leur permet également de devenir les meilleurs joueurs à ce niveau-là. Pour moi, c'est une réussite. C’est aussi le cas avec Martina Voss-Tecklenburg et son équipe, parce que dans le football féminin, nous allons dans la même direction.

Les conséquences sont donc similaires : alors que les plus grands talents s'installent dans le cadre A, les autres sélections, comme les M-21, souffrent....

Prince: C'est la logique, oui. Il n’est pas si simple de combler les lacunes laissées par les joueurs mentionnés. Ce soutien substantiel des catégories d’âges 96 et 97 ans manquait lors de la dernière campagne de qualification M-21. D'autant plus que les M-17 et M-19 ne doivent pas se plaindre en recrutant leurs joueurs, mais plutôt s'orienter vers le bas en termes d'âge et poursuivre le même type de promotion et de développement à ce niveau.

La Suisse souffre-t-elle aussi un peu du fait que les M-17 vont toujours de pair avec le fait d'avoir remporté un titre de champion du monde ?

Prince: Le plus grand succès sportif de l'Association Suisse de Football a maintenant presque 10 ans. Tout le monde devrait savoir que la Suisse ne peut pas devenir régulièrement championne du monde ou atteindre la finale de l'EURO. Evidemment que ce succès est magnifique. Mais pour nous, il est plus important que nous puissions fournir à l'équipe A des jeunes joueurs de haut niveau permettant de participer régulièrement aux phases finales de la Coupe du Monde et du Championnat d'Europe.

(MvA/ats/photo: Keystone-ATS)

Relisez la première partie de l'interview avec Laurent Prince

Prélocation des billets pour la finale des barrages Suisse - Pays-Bas (13.11.2018)
Billets pour le match international Suisse - Qatar
► Deviens membre du Football Fans Premium Club

retour