PumaCredit SuisseSwiss LifeVolkswagenSwissCarl BuchererSRG SSR

La Suisse s'impose en Irlande du Nord 1-0

  • 09.11.2017

La Suisse n'est plus très loin de la Russie. Victorieuse 1-0 de l'Irlande du Nord à Belfast en match aller du barrage, elle a fait le plus dur dans cette campagne pour la Coupe du monde 2018.

Lors de ce match aller, l'Irlande du Nord fut, ainsi, incapable de se procurer une véritable chance de but. Dans son antre du Windsor Park où son public fut vraiment magnifique, la sélection dirigée par Michael O'Neill a livré une performance d'une médiocrité affligeante. Il n'empêche que Vladimir Petkovic est vraiment un sélectionneur verni. Le "Mister" a pu compter à Belfast sur un arbitrage favorable. Le penalty qui a scellé l'issue de ce match aller à la 58e minute, transformé d'une manière imparable par Ricardo Rodriguez, fut, en effet, généreux. Monsieur Hategan aurait vu une main de Corry Evans sur une reprise de volée de Xherdan Shaqiri qui n'avait rien de "létale". Le Bâlois avait été servi par un Steven Zuber qui fut, sur le plan individuel, l'une des plus belles satisfactions de la soirée.

Le but sur penalty de Ricardo Rodriguez.

Le match retour aura lieu dimanche à 18h au Parc St-Jacques de Bâle à guichets fermés.

(ats/photo: Keystone)
 

Playoff- Match aller

► Jeudi, 09.11.2017
Irlande du Nord - Suisse 0-1 (0-0)

 

Réaction du sélectionneur Vladimir Petkovic:

"Je suis content de notre gestion du match. Nous devons être plus efficaces dans les 30 derniers mètres. Nous avons été créatifs mais il nous faut être plus décisifs. Comme je l'ai dit, notre force est l'équipe. Nous avons fait la moitié du chemin et nous devons désormais soigner la récupération pour réaliser une bonne performance."

 

Réaction du Ricardo Rodriguez:

"J'ai l'habitude de tirer les penalties. Dans cette situation, il faut garder son sang-froid. Je me suis senti à l'aise avant de tirer. Le gardien a fait un pas bien avant la frappe, j'ai alors pu facilement choisir l'autre côté. C'était difficile, il y a eu beaucoup de longs ballons. Le plus important est que nous avons gagné. Maintenant, l'Irlande du Nord va devoir montrer plus à Bâle et nous, nous devons terminer le travail."

 

Réaction du Denis Zakaria:

"On savait que le match allait être compliqué, face à une équipe qui n'allait pas trop jouer au football. Il ne fallait pas laisser l'adversaire prendre confiance et être présent dans les duels. Nous avons la première partie du job, maintenant nous allons tout faire pour valider la qualification. Tout peut toujours arriver, mais si nous faisons un match sérieux, je pense que ça va aller."

 

retour