PumaCredit SuisseSwiss LifeVolkswagenSwissCarl BuchererSRG SSR

Christophe Moulin: « En Irlande du Nord, le football est le trait d’union du peuple »

  • 02.11.2017

Christophe Moulin responsable du service Promotion de la relève de l'ASF, a entraîné des sélections nationales de jeunes (M17 et M19) auprès de la Fédération nord-irlandaise de football, où il a également entraîné joueurs de l'actuelle équipe nationale A.

Christophe Moulin, quelle était votre réaction lorsque Fernando Hierro (auteur du tirage au sort des play-off, le 17 octobre 2017 à Zürich) a croisé le destin de ces deux nations ?
Moulin: Evidement que cette rencontre est spéciale pour moi. Ayant vécu cinq ans en Irlande du Nord, j’entretiens un lien unique avec ce pays. En fait, j’étais d’abord un peu déçu car j’aurais bien voulu voir les deux équipes participer à la prochaine Coupe du Monde FIFA en Russie. Mais voilà, le sort en a décidé autrement.

En Irlande du Nord, vous avec donc vécu une expérience professionnelle au travers du football, mais aussi une expérience de vie…
Moulin: Tout à fait. Nous sommes partis en famille là-bas, avec mon épouse et mes quatre jeunes enfants. Ils ont été scolarisés en Irlande du Nord. Notre intégration s’est faite sans problème. Les gens sont ouverts, sympas, accueillants, spontanés. Ils respirent le football qui fait véritablement partie de leur identité sociale. Si en Suisse on se présente généralement avec notre profession ou notre parcours, en Irlande du Nord, les gens se catégorisent en fonction de leur équipe de cœur. « Bonjour, je m’appelle Jim et je soutiens Liverpool ». Le football est d’ailleurs ce qui unit le pays.

Christophe Moulin (milieu) avec le staff technique de la Fédération nord-irlandaise.

Et donc, que pensez-vous de leur équipe nationale, en comparaison avec la Suisse ?
Moulin: Individuellement et techniquement la Suisse est plus forte. L’Irlande du Nord possède surtout des qualités défensives qui se traduisent aussi par une grande discipline sur le terrain. Mais elle peut aussi très bien jouer en contre-attaque et sur les balles arrêtées. Sur le terrain, elle a une certaine intelligence de jeu et sait évoluer sous différentes formes tactiques (4-5-1, 4-4-2 ou 5-3-2). Mais c’est toutefois mentalement que ces Irlandais sont redoutables. Ils jouent avec le cœur et imposent un défi physique à leurs adversaires. La Suisse devra être prête à y répondre. Là-bas, ont dit « Get in their Faces », c’est-à-dire : rentrez leur dedans ! Et puis la dernière Coupe du Monde FIFA à laquelle l’Irlande du Nord a participé c’était en 1986 au Mexique. Les joueurs ont à cœur de représenter leur pays l’été prochain en Russie. Ils vont tout donner jusqu’à la dernière minute. Pour ça, on peut leur faire confiance.

(ASF)

Tout savoir sur les play-off de la Coupe du Monde 2018
Offres voyage Travelclub pour Irlande du Nord - Suisse à Belfast

 

retour