PumaCredit SuisseSwiss LifeVolkswagenSwissCarl BuchererSRG SSR

Behrami y croit – «l’équipe a souvent fait preuve de caractère»

  • 07.11.2017

A l'heure de s'envoler pour Belfast, la Suisse retrouve un semblant de sérénité. L'assurance de la présence jeudi soir à Belfast de Ricardo Rodriguez fut, ainsi, la bonne nouvelle du jour.

A la demande de son club, le latéral du Milan AC s'est soumis lundi à une IRM qui n'a révélé aucune lésion à son mollet. Le staff de l'équipe de Suisse estime que Ricardo Rodriguez sera apte à jouer.

Valon Behrami assume le statut de favori qui revient à la Suisse pour ce barrage. "Bien sûr que nous le sommes, dit-il. Mais nous devons nous interdire de penser que nous sommes les plus forts en entrant sur le terrain. Il conviendra de démontrer quelles sont nos qualités sur ce barrage. A un moment donné, nous aurons l'occasion d'imposer notre jeu, de jouer le football qui est le nôtre. Mais il y aura peut-être une longue séquence où nous serons sous pression. Là, il ne faudra pas jouer au foot mais bien répondre au défi physique que les Irlandais chercheront à imposer. Mais dès que le rythme baissera, nous devrons asseoir notre supériorité."

La qualité est là
"Il est vrai que nous n’abordons pas ce match à Belfast dans les meilleures conditions, avoue Valon Behrami. Johan Djourou est blessé, moi aussi. Il y a aussi des joueurs en souffrance dans leur club ces derniers temps, explique-t-il. Mais je suis confiant dans la mesure où l'équipe a su souvent faire preuve de caractère dans des circonstances similaires. Les joueurs qui ne jouent plus aujourd'hui en club sont en confiance à chaque fois qu'ils retrouvent la sélection. Leurs qualités sont toujours bien là".

(ats/dg/photo: Keystone)

Tout savoir sur les play-off de la Coupe du Monde 2018
Offres voyage Travelclub pour Irlande du Nord - Suisse à Belfast

 

 

retour